• La chiropratique, c’est un rayon de soleil dans votre vie !

  • Douze avis et rappels de Santé Canada 2020

  • DOUZE AVIS DE SANTÉ CANADA ET AUTRES NOUVELLES SUR LES MÉDICAMENTS ET PRODUITS NATURELS QUI ONT RETENU MON ATTENTION EN 2020 ET UN EN 2021*

    Je reçois les mises à jour de Santé Canada sur des avis et des rappels de médicaments ou produits naturels.

    Chaque année je vous en partage entre sept et dix. Cette année j’en ai inclus douze. J’en reçois plus que cela, mais ce sont celles qui ont le plus retenu mon attention cette année. Certains ont des effets graves et d’autres moindres. Ils ne sont pas inscrits par ordre d’importance ou de sévérité.

    Considérez la chiropratique comme étant l’une des solutions naturelles à bien des problèmes de santé avant qu’ils ne deviennent irréversibles.    www.chiropratiquesante.com 

    *(Février 2021) Renseignements importants relatifs à l’innocuité de Vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech : Mise à jour sur la posologie et l’administration ainsi que sur les renseignements sur les effets indésirables signalés après la commercialisation du produit – Pfizer Canada SRI

    Vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech a été autorisé en vertu de l’Arrêté d’urgence concernant l’importation, la vente et la publicité de drogues à utiliser relativement à la COVID-19 le 9 décembre 2020. Depuis cette autorisation, de nouveaux renseignements relatifs à la posologie, à l’administration et aux effets indésirables survenus après la commercialisation du produit ont été ajoutés au libellé.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2021/74965a-fra.php

    1) Prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) à partir de la 20e semaine de grossesse et le risque de problèmes rénaux chez le fœtus, qui entrainerait une quantité insuffisante de liquide amniotique

    Santé Canada étudie la prise d’AINS à partir de la 20e semaine de grossesse et le risque rare, mais grave, de problèmes rénaux chez le fœtus pouvant entraîner une quantité insuffisante de liquide amniotique et d’éventuelles complications, en réponse à un communiqué sur la sûreté des drogues [en anglais seulement] récemment publié par la FDA américaine sur cette question.

    Pendant que Santé Canada enquête sur cette question, le ministère conseille aux femmes enceintes de ne pas prendre d’AINS à partir de 20 semaines de grossesse, à moins d’avis contraire de leur professionnel de la santé.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74239a-fra.php

    2) Les produits à base de benzocaïne ne doivent pas être utilisés chez les enfants de moins de deux ans

    Santé Canada rappelle aux parents et aux gardiens de ne pas utiliser de produits contenant de la benzocaïne chez les enfants de moins de deux ans. Les produits à base de benzocaïne peuvent provoquer un grave trouble sanguin appelé « méthémoglobinémie », qui réduit la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène partout dans le corps. Les produits en vente libre qui contiennent de la benzocaïne sont utilisés chez les enfants et les adultes pour soulager temporairement les douleurs légères, comme celles qui sont associées aux maux de gorge ou de dents, à la stomatite aphteuse et à l’irritation de la bouche et des gencives. Par le passé, ils étaient aussi utilisés pour calmer la douleur causée par la poussée des dents.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74129a-fra.php

    3) Renseignements importants en matière d’innocuité des produits contenant de la benzocaïne et le risque de méthémoglobinémie chez les enfants de moins de deux ans

    La benzocaïne a été associée à la méthémoglobinémie (MetHb), un effet indésirable grave et potentiellement mortel. Santé Canada craint que des produits contenant de la benzocaïne ne soient encore donnés aux enfants de moins de deux ans malgré les avertissements antérieurs concernant ce risque pour la santé.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74173a-fra.php

    4) Produits sur ordonnance contre la toux et le rhume qui contiennent des opioïdes et le risque de trouble lié à l’utilisation d’opioïdes chez les enfants et les adolescents (âgés de moins de 18 ans)

    Les médicaments d’ordonnance contre la toux et le rhume qui contiennent de la codéine, de l’hydrocodone ou de la norméthadone NE sont PAS indiqués chez les enfants et les adolescents (de moins de 18 ans).
    https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/73741a-fra.php

    5)  Renseignements importants en matière d’innocuité concernant ELMIRON (polysulfate de pentosan sodique) et le risque de maculopathie pigmentaire – Janssen Inc. (Le polysulfate de pentosan sodique est utilisé pour le traitement initial et d’entretien de la cystite interstitielle (une inflammation de la vessie).

    Des cas de maculopathie pigmentaire ont été signalés lors d’une utilisation à long terme d’ELMIRON. Ces changements peuvent être irréversibles et les changements rétiniens et visuels peuvent progresser même après l’arrêt du traitement.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74549a-fra.php

    6) Renseignements importants en matière de sécurité de Santé Canada concernant le traitement à la méthadone de la dépendance aux opioïdes et les différences possibles dans l’effet du produit

    Santé Canada a reçu des rapports de patients et de professionnels de la santé indiquant qu’il pourrait y avoir des variations dans la façon dont les patients réagissent à différentes formulations de méthadone lorsqu’elles sont utilisées pour le traitement de substitution aux opioïdes dans la dépendance aux opioïdes.

    À titre de mesure de précaution, Santé Canada aimerait transmettre cette information aux professionnels de la santé afin qu’ils soient au courant de la question et qu’ils surveillent leurs patients en conséquence.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/72675a-fra.php

    7) Rappel de certains médicaments de metformine contre le diabète, en raison de présence de NDMA

    Ranbaxy Pharmaceuticals Canada inc. rappelle six lots de son médicament sous ordonnance RAN-Metformin du marché canadien. Des tests effectués par la compagnie sur deux lots (#AJY8006A et # AJY8007A) ont révélé que les produits contiennent une limite de NDMA supérieure à la limite acceptable si le médicament doit être pris à vie. La compagnie rappelle également quatre autres lots (#AJY8005A, #AJY8005B, #AJY8008A et #AJZ8005A) par précaution parce qu’ils contiennent du NDMA à une concentration près de la limite acceptable.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/72287a-fra.php

    8) Rinçage oral anti-gingivite GUM Paroex rappelés en raison d’une contamination microbienne

    Sunstar Americas Inc. élargit le rappel visant son rince-bouche anti-gingivite sur ordonnance, GUM Paroex (DIN 02384272), à tous les lots sur le marché canadien. Les lots supplémentaires sont rappelés par mesure de précaution, car ils pourraient être contaminés par la bactérie Burkholderia lata.

    Burkholderia lata est une bactérie multirésistante qui a un potentiel élevé de provoquer de graves infections respiratoires et autres chez les patients qui souffrent d’une maladie sous-jacente comme la fibrose kystique et la granulomatose chronique ou qui sont immunodéficients (comme certaines personnes âgées, les personnes séropositives et les patients cancéreux sous chimiothérapie ou hémodialyse).
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74233a-fra.php

    9)  Renseignements importants en matière d’innocuité concernant la bacitracine pour injection (50 000 UI par fiole) – Risque de néphrotoxicité et de réactions anaphylactiques (le Polysporin en fait partie)

    Des cas graves de néphrotoxicité et d’hypersensibilité, y compris de dermatite de contact allergique et/ou d’anaphylaxie, ont été signalés chez des patients ayant reçu de la bacitracine pour injection par voie intramusculaire ou topique.
    Les produits injectables contenant de la bacitracine sont maintenant contre-indiqués chez les patients dont la fonction rénale est altérée, y compris ceux qui prennent des médicaments néphrotoxiques.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74605a-fra.php

    10) Laboratoire Atlas Inc. rappelle un lot du sirop de phosphate de codéine 5 mg/mL ATLAS parce que certaines bouteilles contiennent de l’alcool isopropylique à friction

    Un lot du sirop de phosphate de codéine 5 mg/ml, fabriqué par Laboratoire Atlas Inc., fait l’objet d’un rappel parce que certaines bouteilles contiennent de l’alcool isopropylique à friction 70 % et non du sirop de codéine. Il s’agit d’une erreur d’étiquetage au cours du processus d’emballage, alors que des produits à base d’alcool isopropylique à friction ont été étiquetés par erreur comme du sirop de phosphate de codéine 5 mg/ml.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74235a-fra.php

    11) Renseignements importants en matière d’innocuité concernant MabCampath (alemtuzumab) – Risque de lymphohistiocytose hémophagocytaire, d’accident vasculaire cérébral (AVC) (y compris des cas d’AVC ischémiques et hémorragiques) et de glomérulonéphrite – sanofi-aventis Canada Inc. (Ce médicament est habituellement utilisé pour le traitement d’une leucémie.)

    De nouveaux renseignements relatifs à l’innocuité ont été signalés après la commercialisation de MabCampath et comprennent des cas graves et parfois mortels de lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH), d’accident vasculaire cérébral (y compris des cas d’AVC ischémiques et hémorragiques) et de glomérulonéphrite.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/73387a-fra.php

    12) PICATO (gel de mébutate ingénol à 0,015 % et 0,05 %) – Retrait du produit au Canada concernant un risque potentiel accru de cancer de la peau – LEO Pharma Inc. (L’ingénol s’emploie dans le traitement topique de la kératose actinique ou kératose solaire, affection causée par une exposition excessive au soleil et qui se caractérise par des plaques cutanées épaisses, dures et squameuses.)

    À la demande de Santé Canada, LEO Pharma Inc. retire son médicament Picato du marché canadien. Cela fait suite à un examen de l’innocuité effectué par le Ministère qui conclut que l’utilisation de Picato peut être associée à un risque accru de cancer de la peau autre que le mélanome et que les avantages de ce médicament ne surpassent plus les risques potentiels.
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74193a-fra.php
    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/74195a-fra.php

    print
Défiler vers le haut