• La chiropratique, c’est un rayon de soleil dans votre vie!

  • DIX AVIS ET RAPPELS DE SANTÉ CANADA 2023

  • DIX AVIS ET RAPPELS DE SANTÉ CANADA ET AUTRES NOUVELLES SUR LES MÉDICAMENTS ET PRODUITS NATURELS QUI ONT RETENU MON ATTENTION EN 2023

    Je reçois les mises à jour de Santé Canada sur des avis et des rappels de médicaments ou produits naturels.

    Chaque année je vous en partage entre sept et dix. J’en reçois plus que cela, mais ce sont celles qui ont le plus retenu mon attention cette année. Certains ont des effets graves et d’autres moindres. Ils ne sont pas inscrits par ordre d’importance ou de sévérité. Cliquez sur les liens pour plus d’information.

    Considérez la chiropratique comme étant l’une des solutions naturelles à bien des problèmes de santé avant qu’ils ne deviennent irréversibles.

    1) Manifestations cliniques inhabituelles à la suite de l’immunisation contre la COVID-19 au Canada
    https://sante-infobase.canada.ca/covid-19/securite-vaccins/

    Cette page contient des données détaillées relatives aux cas signalés dans le Système canadien de surveillance des effets secondaires suivant l’immunisation (SCSESSI) de l’Agence de la santé publique du Canada et dans le Programme Canada Vigilance de Santé Canada. Les doses administrées utilisées pour le calcul des taux de déclarations ont été ajustées pour tenir compte du délai entre la vaccination et la déclaration. Les données sur cette page peuvent changer au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sur les cas deviennent disponibles.

    2) Vaccins à ARNm contre la COVID-19 – Comirnaty (Pfizer/NBioTech) et Spikevax (Moderna) et le risque de saignements menstruels abondants.
    https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/medeffet-canada/infovigilance-produits-sante/juillet-2023.html#a3.1.1

    Au Canada, les vaccins monovalents à ARNm contre la COVID-19 autorisés comprennent Comirnaty (vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech) et Spikevax (COVID-19 Vaccine Moderna). Les deux vaccins sont indiqués pour l’immunisation active contre la COVID-19 chez les personnes âgées de 6 mois et plus.

    Santé Canada a évalué le risque de saignements menstruels abondants (SMA) suivant la vaccination avec Comirnaty ou Spikevax. Les termes descriptifs ci-après, qui sont traditionnellement utilisés pour caractériser les profils de SMA, ont été considérés : ménorragie (saignements vaginaux cycliques abondants avec des pertes sanguines de plus de 80 mL par cycle), ménométrorragie (saignements vaginaux abondants irréguliers) et polyménorragie (cycles abondants prolongés qui durent toujours plus de 8 jours). La portée de l’examen comprend les vaccins monovalents à ARNm (Comirnaty et Spikevax), puisque les données étaient limitées pour les vaccins bivalents (Comirnaty Original & Omicron BA.4/BA.5, Spikevax Bivalent, Spikevax Bivalent Original / Omicron BA.4/5) au moment de l’examen.

    L’examen des renseignements disponibles réalisé par Santé Canada, qui comprenait les données des essais cliniques, les rapports canadiens et internationaux suivant la commercialisation et les publications scientifiques, n’a permis de relever aucune donnée scientifique ou médicale indiquant que l’administration de vaccins monovalents à ARNm augmente le risque de SMA.

    Les renseignements canadiens sur l’innocuité des produits pour Comirnaty et Spikevax reflètent bien les données actuelles et tiennent compte de la nature évolutive des données. Aucune mise à jour concernant les SMA ne sera apportée aux monographies de produit de Comirnaty et de Spikevax à la suite de cet examen.

    Nous invitons les professionnels de la santé et les personnes vaccinées à signaler les événements indésirables soupçonnés d’être associés à un vaccin contre la COVID-19. Santé Canada continuera de surveiller l’innocuité de tous les vaccins contre la COVID-19 et prendra les mesures qui s’imposent si de nouveaux renseignements en matière de risques pour la santé sont identifiés.

    3) Fosamax (alendronate monosodique) et Fosavance (alendronate monosodique et cholécalciférol) – risque de fractures liées à des traumatismes de faible énergie observées dans les os autres que le fémur – Le Fosamax est utilisé pour ralentir la perte osseuse souvent relié à l’ostéoporose…
    https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/medeffet-canada/infovigilance-produits-sante/octobre-2023.html#a3b_1
    https://ressourcessante.salutbonjour.ca/drug/getdrug/fosamax

    Les sections Mises en garde et précautions, Effets indésirables (Effets indésirables observés après la mise en marché) et Renseignement sur le médicament pour le patient des monographies de produits canadiennes pour Fosamax et Fosavance ont été mises à jour avec de l’information concernant le risque de fractures liées à des traumatismes de faible énergie observées dans les os autres que le fémur. Bien que des fractures fémorales atypiques aient déjà été signalées dans les monographies de produits, de nouvelles données post-commercialisation montrent que des fractures de présentation atypique surviennent dans los os autres que le fémur.


    4) Topamax (topiramate)
     Le topamax est utilisé entre autre pour l’épilepsie et les migraines
    https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/medeffet-canada/infovigilance-produits-sante/aout-2023.html#b14
    https://ressourcessante.salutbonjour.ca/drug/getdrug/topamax

    Les sections Contre-indications, Mises en garde et précautions et Renseignements sur le médicament à l’intention du patient de la monographie de produit canadienne pour Topamax ont été mises à jour avec le risque de troubles du neurodéveloppement.

    Messages clés à l’intention des professionnels de la santé: Note de bas de page 17

    Les données provenant des registres de grossesses indiquent que les nouveau-nés exposés au topiramate in utero présentent un risque accru de troubles du neurodéveloppement (p. ex., troubles du spectre de l’autisme et déficience intellectuelle), en plus du risque accru déjà connu de malformations congénitales (p. ex., bec de lièvre ou fente palatine [fissures labiopalatines]).

    Avant d’instaurer un traitement par le topiramate chez une femme en mesure de procréer, il faut effectuer un test de grossesse et s’assurer qu’elle utilise une méthode de contraception hautement efficace. La patiente doit être pleinement informée des risques liés à l’utilisation de Topamax durant la grossesse.

    Si une femme envisage une grossesse, une consultation de préconception est recommandée afin de réévaluer le traitement de l’épilepsie et de considérer d’autres options thérapeutiques. En cas d’administration au cours du premier trimestre de grossesse, une surveillance prénatale étroite doit être effectuée.

    Topamax pour la prophylaxie de la migraine est contre-indiqué en cas de grossesse ou chez les femmes en mesure de procréer qui n’emploient pas une méthode de contraception hautement efficace.

    5) Dompéridone – Symptômes de sevrage psychiatrique liés à l’utilisation hors indication de la dompéridone pour la stimulation de la lactation.
    Résumé de l’examen de l’innocuité : Dompéridone
    InfoVigilance sur les produits de santé : Dompéridone

    La dompéridone est indiquée pour la prise en charge des symptômes des troubles de la motilité des voies digestives supérieures associés à la gastrite chronique ou subaiguë et à la gastroparésie diabétique, ainsi que pour la prévention des symptômes gastro-intestinaux liés à la prise d’agonistes dopaminergiques antiparkinsoniens Note de bas de page 1

    Cet examen de l’innocuité a évalué le risque de symptômes de sevrage psychiatrique à la suite de l’arrêt soudain ou de la réduction progressive de la dose de dompéridone utilisée pour stimuler la lactation. L’examen complété par Santé Canada a conclu qu’il y a un lien qui a principalement été constaté chez les patientes dont la dose quotidienne était supérieure à la dose maximale recommandée de 30 mg par jour.

    Santé Canada n’a pas autorisé la dompéridone pour la stimulation de la lactation. Santé Canada travaillera avec les fabricants pour mettre à jour la monographie de produit canadienne des produits contenant de la dompéridone afin d’y souligner que des cas de symptômes de sevrage psychiatrique ont été signalés. Santé Canada a également informé les professionnels de la santé.

    6) Des vitamines et suppléments gélifiés de marque Herbaland vendus en vrac sans étiquette peuvent présenter de graves risques pour la santé
    http://subscription-abonnement.canada.ca/c.html?ufl=c&rtr=on&s=x9w63a,1bh3f,42yb,ehu1,9abw,hfm0,mfvv

    Herbaland Naturals inc. procède au rappel de toutes les vitamines gélifiées et de tous les suppléments gélifiés de marque Herbaland vendus en vrac parce qu’ils peuvent présenter de graves risques pour la santé en cas de mauvais usage, en particulier pour les enfants et les personnes enceintes. Les produits ont été vendus dans divers commerces de vrac, diverses boutiques zéro déchet et divers magasins de recyclage au Canada.

    Puisque les renseignements qui figurent dans l’étiquetage requis sont partiels ou absents lors de la vente de ces produits, les consommatrices et les consommateurs n’ont pas accès à l’information qu’il leur faut, comme les directives posologiques, la liste des ingrédients et les mises en garde, pour utiliser ces produits gélifiés en toute sécurité. Certains produits pourraient également être inappropriés pour certains groupes, comme les enfants, les personnes enceintes et les personnes qui prennent d’autres produits de santé naturels.

    7) Le sang de cordon entreposé à la Canadian Cord Blood bioRepository à Edmonton (Alberta) peut présenter de graves risques pour la santé
    http://subscription-abonnement.canada.ca/c.html?ufl=c&rtr=on&s=x9w63a,1bgrn,42yb,83jv,jast,hfm0,mfvv

    Lors d’une visite sur place à la Canadian Cord Blood bioRepository (CCBR), située à Edmonton (Alberta), Santé Canada a cerné des problèmes importants qui peuvent présenter de graves risques pour la santé. Les problèmes relevés sur place pourraient présenter un risque de contamination ou de transmission de maladies infectieuses et avoir une incidence négative sur le sang de cordon entreposé.


    8) Rappel de gouttes pour les yeux Cromolyn en raison d’un risque d’infection
    http://subscription-abonnement.canada.ca/c.html?ufl=c&rtr=on&s=x9w63a,1bf84,42yb,5qc9,luvm,hfm0,mfvv

    Pendopharm, une division de Pharmascience inc., rappelle tous les lots des emballages de 10 mL de gouttes pour les yeux Cromolyn en raison d’un risque de prolifération microbienne. L’utilisation d’un produit contaminé par des microbes peut entraîner une infection des yeux.

    9) Informez-vous sur les risques : Correction de la vision par remplacement du cristallin naturel sain par une lentille intraoculaire 
    http://subscription-abonnement.canada.ca/c.html?ufl=c&rtr=on&s=x9w63a,1bcsv,42yb,dak5,c5dj,hfm0,mfvv

    Les lentilles intraoculaires, lorsqu’elles sont utilisées pour remplacer le cristallin naturel d’un patient, sont homologuées au Canada pour traiter les cataractes et non pour remplacer le cristallin des patients sans cataracte et comportent des risques.

    10) Résumé de l’examen de l’innocuité – Proglycem (diazoxide) – Évaluation du risque potentiel d’entérocolite nécrosante chez les nouveau-nés et les nourrissons
    https://pmps.hpfb-dgpsa.ca/documents-d-examen/ressource/SSR1683741782629

    La vente de Proglycem (diazoxide) est autorisée au Canada pour la prise en charge de l’hypoglycémie chez les nourrissons, les enfants et les adultes causée par une concentration d’insuline dans le sang supérieure à la normale (hyperinsulinisme) associée à certaines tumeurs, chirurgies, maladies maternelles ou fœtales, complications pendant l’accouchement ou maladies génétiques, lorsque les autres traitements médicaux ou chirurgicaux ont échoué ou ne sont pas réalisables.

    print