• La chiropratique, c’est un rayon de soleil dans votre vie !

  • HUIT AVIS ET RAPPELS DE SANTÉ CANADA

  • HUIT AVIS DE SANTÉ CANADA ET AUTRES NOUVELLES SUR LES MÉDICAMENTS ET PRODUITS NATURELS QUI ONT RETENU MON ATTENTION EN 2018.

    Je reçois les mises à jour de Santé Canada sur des avis et des rappels de médicaments ou produits naturels.

    Chaque année je vous en partage entre sept et dix. J’en reçois plus que cela, mais ce sont celles qui ont le plus retenu mon attention cette année. Certains ont des effets graves et d’autres moindres. Ils ne sont pas inscrits par ordre d’importance ou de sévérité.

    Considérez la chiropratique comme étant l’une des solutions naturelles à bien des problèmes de santé avant qu’ils ne deviennent irréversibles. www.chiropratiquesante.com

    1- Renseignements importants concernant l’innocuité du talc – Risque potentiel d’effets pulmonaires et de cancer de l’ovaire

    L’ébauche de rapport d’évaluation préalable, effectuée conjointement par Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada, propose que l’inhalation de poudres libres de talc et l’exposition des organes génitaux féminins à certains produits contenant du talc puissent être nocives pour la santé humaine.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/68320a-fra.php

     

    2- Santé Canada informe d’une seconde impureté liée aux médicaments renfermant du valsartan déjà rappelés – utilisés souvent pour traiter l’hypertension.


    Santé Canada informe les Canadiens qu’une seconde impureté, à savoir la N-nitrosodiéthylamine (NDEA), a été détectée dans le valsartan fabriqué par Zhejiang Huahai Pharmaceuticals en Chine.

    Tous les médicaments renfermant du valsartan fabriqué par Zhejiang Huahai Pharmaceuticals ont déjà fait l’objet d’un rappel au Canada après que la première impureté, à savoir la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), eut été identifiée plus tôt cet été. La NDEA et la NDMA sont toutes deux considérées comme des agents probablement cancérigènes pour l’être humain, ce qui signifie qu’une exposition à long terme pourrait causer le cancer.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67746a-fra.php

     

    3- Santé Canada évaluera un nouveau risque possible pour la sécurité lié à Fibristal (acétate d’ulipristal), un médicament servant de traitement contre les fibromes

    Santé Canada avise les Canadiennes et les Canadiens qu’il effectuera un examen de l’innocuité de Fibristal (acétate d’ulipristal), un médicament prescrit aux femmes pour traiter les fibromes utérins. L’examen de Santé Canada donne suite aux signalements, au Canada et en Europe, de graves effets indésirables touchant le foie.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/66210a-fra.php

    Mise à jour 11 janvier 2019 :


    Une évaluation de l’innocuité menée par Santé Canada révèle un lien possible entre Fibristal et un risque de lésions au foie

    Santé Canada informe les Canadiens que son examen de l’innocuité de Fibristal (acétate d’ulipristal) a décelé un risque possible entre l’utilisation de ce médicament et un risque de lésions au foie rares, mais graves. Afin de favoriser l’utilisation sécuritaire de Fibristal, Santé Canada a collaboré avec le fabricant pour mettre à jour les renseignements sur l’innocuité de ce médicament.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2019/68806a-fra.php

     

    4- TECENTRIQ (atézolizumab) – Risque de néphrite à médiation immunitaire – Hoffmann-La Roche Limitée

    Des cas de néphrite à médiation immunitaire ont été signalés chez des patients recevant TECENTRIQ (atézolizumab) pour le traitement d’un carcinome urothélial ou d’un cancer du poumon.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67782a-fra.php

     

    5- Santé Canada avise les consommateurs de ne pas utiliser les produits de santé contenant du DNP, un produit chimique potentiellement dangereux (cuturistes, produits amaigrissants, brûleurs de graisses…)

    Les Canadiens ne devraient ni acheter ni utiliser des produits de santé qui contiennent du 2,4-dinitrophénol (communément appelé DNP) parce qu’il est toxique peut être mortel. Les produits contenant du DNP sont surtout destinés aux culturistes et sont vendus en ligne comme des « brûleurs de graisses » et des « aides à la prise de muscles » ou comme produits amaigrissants.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67792a-fra.php

     

    6- Santé Canada rappelle aux Canadiens de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser des produits à concentration élevée en hydroquinone

    L’hydroquinone sert à éclaircir les taches foncées sur la peau, comme les taches de vieillesse ou de rousseur. Toutefois, Santé Canada recommande que les produits pour utilisation sur la peau qui contiennent des concentrations élevées en hydroquinone soient utilisés avec prudence et uniquement sous la supervision d’un professionnel de la santé.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67812a-fra.php

     

    7- Résumé de l’examen de l’innocuité : Santé Canada conclut qu’il n’y a aucune nouvelle préoccupation en matière d’innocuité liée aux produits d’écran solaire – mais peut causer des réactions cutanées légères à modérées.

    L’examen de l’innocuité a permis à Santé Canada de conclure qu’il n’y a aucune nouvelle préoccupation en matière d’innocuité liée aux produits d’écran solaire, quels qu’ils soient. Cependant, le Ministère a découvert que des réactions cutanées allant de légères à modérées pourraient occasionnellement se manifester chez les personnes qui sont allergiques ou sensibles à au moins un des ingrédients des produits d’écran solaire.

    http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/68360a-fra.php

     

    8- Renseignements importants sur l’innocuité – XARELTO (rivaroxaban) – Augmentation de la mortalité toutes causes confondues et de l’incidence des événements thromboemboliques et hémorragiques après un remplacement valvulaire aortique transcathéter – Bayer Inc.

    Une augmentation de la mortalité toutes causes confondues et de l’incidence des événements thromboemboliques et hémorragiques a été signalée au cours d’une étude clinique de phase III chez les patients traités par XARELTO qui avaient subi un remplacement valvulaire aortique transcathéter (RVAT). En raison de ces résultats provisoires, on a mis fin à l’étude clinique et entrepris une analyse approfondie de ses résultats.

     http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/68616a-fra.php 

     

    print
Scroll Up