• La chiropratique, c’est un rayon de soleil dans votre vie !

  • HOMMAGE A GRAND-MAMAN 100 ANS

  • HOMMAGE À MA GRAND MAMAN QUI AURA 100 ANS

    L’Action de Grâce, dont l’origine remonte à 1621, est un moment pour témoigner notre reconnaissance pour les récoltes et tous les bienfaits reçus de notre créateur, quel que soit le nom que nous lui donnons. Il est important aussi chaque jour de remercier pour les belles choses qui se sont produites. Ce n’est pas en écoutant les nouvelles que nous y retrouvons de belles choses, bien qu’il y en ait quelques fois. Avoir le bonheur de respirer, c’est déjà merveilleux ! 😊

    Je vous partage un court moment de la vie d’une personne envers qui je suis reconnaissant à plusieurs égards. Ma grand-maman, Lucienne Arseneault Henry, est un exemple de persévérance et de ténacité pour arriver où elle en est aujourd’hui. Bien qu’elle soit Alzheimer avancée depuis quelques années, elle a laissé sur son passage un sillon d’amour et de belles qualités à ses enfants, petits-enfants, arrière petits-enfants et arrière-arrière petit-fils.

    Le 24 décembre, elle aura 100 ans. Elle est donc née le 24 décembre 1917. Tous ses enfants et une bonne partie de ses petits-enfants se sont réunis à Gaspé, durant la fin de semaine du travail, pour lui rendre un hommage tout spécial. Le samedi, sans grand-maman, nous avons passé du bon temps ensemble autour d’un bon BBQ, une soirée animée par les oncles, tantes et petits enfants en jouant de la musique, chantant et diverses activités. Nous étions près de 60 sur une possibilité de 120.

    Le dimanche, nous nous sommes rendus au centre d’hébergement dans une belle salle décorée, pour retrouver grand-maman et célébrer avec elle ce bel accomplissement de toute une vie. C’est comme si elle savait que nous étions là, elle semblait plus éveillée que lorsque je le l’avais vue il y a deux ans. À notre grande surprise, elle aurait même prononcé quelques mots lors de la prise des photos, comme: ce sont mes garçons et nommé le nom d’une de ses filles. Que d’émotions!

    Mes grands-parents ont travaillé dur tout au long de leur vie pour amener à bon port leurs 10 enfants (le dernier décédé d’un accident à l’âge de 4 ans ce qui a été une épreuve terrible pour eux). J’ai appris de belles histoires et quelques moments difficiles qu’ils ont traversés à travers ces années. Élever 10 enfants dans ce temps était un miracle. Vivant sur une petite ferme, pas d’électricité les premières années, ils devaient aller chercher l’eau dans un ruisseau pour tous leurs besoins. Comme il n’y avait pas de douche ni de bain, une grande bassine était utilisée. L’eau s’épuisait rapidement, tous les enfants devaient utiliser la même eau de baignoire et pas besoin de vous dire que tous « voulaient » passer en premier. 😊 L’hiver, ils devaient se lever vers 3 heures du matin pour mettre d’autres bûches dans le poêle afin de garder un peu de chaleur dans la maison.

    Ajoutez-y les heures interminables à passer dans les jardins et champs de patates pour contrôler la mauvaise herbe, s’occuper des animaux de la ferme, labourer la terre avec les instruments primitifs de l’époque. À l’automne, faire la récolte des légumes, fruits, préparer assez de conserve, confiture et nourriture pour l’hiver. Grand-maman faisait la couture et tricot pour toute la famille et se levait même la nuit pour y arriver. Préparer les repas, l’école, pas de lave-vaisselle ni sécheuse. Même l’hiver, ils faisaient sécher le linge à l’extérieur.

    Leur cadeau de Noël ? Souvent, une orange ou une pomme et quelques bonbons. Ou grand-maman envoyait quelques sous à la direction des catalogues Eaton ou Simpson demandant de l’aide pour Noël en donnant le sexe et l’âge des enfants et elle recevait un petit jouet pour chacun des enfants.

    Durant ce temps, l’entraide humaine était beaucoup plus présente. Bien que les « petites querelles » habituelles entre frères et sœurs étaient présentes, le lien familial a toujours été et est toujours présent.

    Ma grand-mère était une femme de tête qui se tenait debout et qui a toujours été présente pour ses enfants et petits-enfants. Je me souviens encore lorsque j’allais faire un tour en Gaspésie ou lui parlait par téléphone, elle me disait toujours qu’elle était donc contente que ses petits-enfants pensent à elle et que cela faisait son bonheur de la journée. Chère grande maman, moi aussi cela faisait et fait encore mon bonheur quand je pense à tous ces beaux souvenirs que j’ai vécus avec toi.

    Lors de cette fin de semaine à Gaspé, j’ai appris comment ma grand-maman avait la volonté d’obtenir ce qu’elle voulait. Dans ces années, elle faisait partie d’une organisation qui, pour je ne sais plus quelle raison, ne pouvait plus participer. Elle s’est partie elle-même une organisation dans ce village de quelques centaines de personnes et a réussi!

    Autant elle a pu être sévère autour d’elle pour réussir, autant elle a donné de l’amour. Elle était une couturière exemplaire, un morceau de linge pouvait être cousu et décousu plusieurs fois pour les passer aux autres enfants. Elle était une musicienne et chanteuse extraordinaire. Je comprends maintenant pourquoi il y a tant de musique dans la famille. La musique et le chant ne sont-ils pas une connexion à notre âme ?

    Ce dimanche de septembre 2017 a été une journée mémorable qui restera à jamais gravée dans mon cœur. Il y a longtemps que je n’avais pas vu autant d’amour en même temps. Wow ! Cela a fait du bien à tout le monde. Je sais que grand-maman a aussi ressenti ce bel élan d’amour inconditionnel.

    Grâce à elle et à grand-papa, nous avons appris à travers nos parents; l’amour, le respect, la musique, le chant, le savoir-vivre, le chemin de la réussite en suivant notre passion et encore bien plus ce qui me prendrait plusieurs paragraphes pour les énumérer (peut-être une autre fois) :-)… 

    Ce sont ces valeurs et bien d’autres que j’ai appris à travers ma mère et mon père. Je sais qu’en ayant côtoyé mes oncles et tantes et leurs enfants au cours de cette fin de semaine que c’est assurément la même chose pour tous mes cousins et cousines et leurs enfants. Je suis choyé de faire partie de cette belle famille.

    Grâce à tous ces bâtisseurs et bâtisseuses des derniers 100 ans et plus, ainsi qu’à ceux et celles qui les ont suivis (nos parents), nous avons une meilleure vie et de belles valeurs.

    Puissiez-vous avoir tous et toutes quelqu’un dans votre famille qui vous a apporté autant.

    Surtout n’oubliez pas de passer au suivant en partageant ces valeurs de persévérance, d’amour, de respect et de croire à la réussite. La planète n’en sera que meilleure. 

    Bonne santé!

     

     

     

    Dr Jasmin R. Pitre, chiropraticien, D.C. 😊

    print
  • 9 comments

    Wow! Génial xxx

    Reply

    :-)

    Reply

    Très beau témoignage! Il est rare maintenant de voir des familles unies mais ta grand-mère est une rassembleuse et tu es chanceux de vivre ça encore aujourd'hui. Salutations à Martine, Amitié Rita xxx

    Reply

    Oui chère Rita et ma mère est autant rassembleuse. Je suis choyé. Je lui fait le message. Bonjour à vous deux. :-)

    Reply

    Héroïques,ces centenaire qui pour eux tout était ordinaire. BRAVO!!!

    Reply

    Parfaitement d'accord, et pourtant ils sont extraordinaires. :-)

    Reply

    Très beau témoignage Jasmin xxx

    Reply

    Merci. Pour quelques anecdotes, j'ai eu l'aide de ma mère. C'est un honneur de faire partie de votre famille. xoxoxox

    Reply

    […] Je vous partage un court moment de la vie d’une personne envers qui je suis reconnaissant à plusieurs égards. Ma grand-maman, Lucienne Arseneault Henry, est un exemple de persévérance et de ténacité pour arriver où elle en est aujourd’hui. Bien qu’elle soit Alzheimer avancée depuis quelques années, elle a laissé sur son passage un sillon d’amour et de belles qualités à ses enfants, petits-enfants, arrière petits-enfants et arrière-arrière petit-fils. Pour la suite, cliquez sur le lien suivant: Hommage à grand-maman 100 ans […]

    Reply
Scroll Up